Good morning Caracas

Le Vendredi 9 septembre 2005 à 13:20 par Thomas dans Caracas, Venezuela, Voyage au Venezuela

Allo chers auditeurs, voici un petit topo de ma journée. D’abord la température est de 25 degrés à l’ombre, l'humidité est moyenne, sauf sous mes bras.. bon assez niaisé.

En fait, voici mes derniers jours. Hier, je devais aller à Miraflores rencontrer Maximilien. Pour ceux qui ne savent pas, c’est le conseiller du président Chavez à l’international. On s’était rencontré vendredi dernier et hier, Radio-Canada devait faire une entrevue avec lui mais il n'était pas revenu de Jamaïque où il était allé faire l’entente pétro-caraïbe. Maintenant, pas moyen de le revoir avant le 22 septembre, il doit travailler, car demain il va à l’ONU, puisque c’est l’assemblée générale spéciale pour la réforme de celle-ci. Bon je le reverrai le 22 septembre pour une réunion.

Ensuite, je suis allé voir au MRE si quelqu'un d’autre parlait français pour une entrevue, mais il y a juste Gilberto, qui lui est absent pour cause de maladie… ouais, il a la dengue. Bon, je demande donc une entrevue avec la vice-ministre de l’Amérique du Nord qui, elle aussi, est trop occupée à préparer le départ pour l’ONU. Alors c’est la merde ces jours-ci, en plus j’essaie de rejoindre Gilberto pour parler boulot, car j’ai de nombreux projets, mais j’ai besoin de son accord pour faire quoi que ce soit. Comme je disais plus haut, il est malade et revient juste le 14 septembre.

Donc là, j’ai 6 jours à me tourner les pouces, alors je cherche un appartement car tous ceux que j’ai vu et qui faisaient l’affaire étaient soit trop cher ou déjà loués. Plutôt bizarre ici la location d’appartement: tu visites et comme tout convient, tu dis: « bon bien, je le prends », or ils te répondent:« désolé, c’est déjà loué!»… Mais merde! Pourquoi tu me fais visiter alors?! Mais bon, on fait avec.

J’ai vu un super appart, avec une belle terrasse aujourd’hui, super quartier, mais un peu cher: 1 100 000 bolos (environ 600$ par mois), plus les meubles, et les factures, c’est trop. Je pouvais payer, mais après j’avais plus rien… Je ne veux pas vivre dans une prison, même dorée. Demain, je me remets là-dessus, et dès que j’en ai une, je vous envoie les photos.

J’ai fait un bon coup aujourd’hui, j’ai parlé avec un documentaliste de Montréal sur internet, il a fait des courts-métrages sur la révolution et là, il prépare un long-métrage avec Télé-Québec sur comment faire une bonne révolution en 10 étapes. Son exemple est le Vénézuela. Comme je boss sur la visibilité de la révolution Bolivarienne au Québec, je vais lui donner des coups de pouce. Il aimerait suivre des députés du MVR et rencontrer Chavez, donc je vais le mettre dans l'agenda. Il sera ici pour tournage en novembre et décembre.

À part ça la vie est belle, les femmes aussi… Bon, question d’être pudique je vais sauter ces anecdotes.

Je me demande bien ce qui se passe au Québec ces temps-ci. Hier j’ai rêvé que Charest perdait tout ses cheveux à cause de l'angoisse et de la haute pression causées par les syndicats. Imagine all the people, comme le dirait John Lennon. Avec un chef chauve, ce serait un bon rêve. Je crois que ça ne me fait pas d’être ajeun.

À part cela, bien je suis heureux comme jamais, je suis rempli d’espoir et je crois bien que je reprends ma vie en main. Durant mes autres voyages, quand on est allé chez des personnes que l’on ne connaît pas, on ne se sent pas à sa place. Mais ici, je me sens chez moi, comme si j’y avais ma place, que je devais y être, que c’était mon destin. Bon voilà Nostradamus qui se pointe, désolé je renvoie le vieux sage dans le placard.

En terminant je m’ennuie de vous tous, de ceux que j’aime. Joëlle, malgré qu'elle me croit parano. Catherine qui me croit trop con pour connaître mon numéro de téléphone. Yannick malgré toutes les vaisselles. Oli et François, mon couple gai préféré, vu toutes les nuits qu’ils ont passées ensemble ces deux là, surtout le soir à La Vega. Richard Fectaux pour les discussions constructives que l’on a pu tenir ici, même bourrés. Seb Bouchard pour tes conseils, Seb Robert pour ton éloquence, ton audace et ton secours. Je m’ennuie aussi de tous ces militants à qui, si je dis "gauche", me répondent "l’extrême", vous qui êtes ma seconde famille.

Sans oublier tous ceux dont je me plais profondément à haïr, à qui je tiens à dire «va te faire foutre». Alex Thériault, que je prends la peine de nommer au complet. Jean Charest, que je respecte surement plus que le premier, tous les petits cons et petites connes qui crachent sur tout et qui ne font rien pour changer. Si tu crois que le chapeau est pour toi, mets-le, s’il te fait, bien tu sais où te le mettre. Surtout les connards qui parlent contre Marx et qui n'ont jamais ouvert le capital et aux milles autres qui sont trop minables pour être honnêtes.

Bon, je donne mes coordonnées ici, car si quelqu'un veut m’écrire ou quoi que ce soit: quebectom@sympatico.ca, rougequebec@hotmail.com pour MSN, et 058-416-413-9661 pour le cellulaire.

En passant désolé pour mon vocabulaire de français de France, mais mon pot en est un et bon je prends l’accent. Espagnol aussi…

La rime de la semaine, de Ridan

J’allume mon poste de télé,
pour admirer ce qu’il s’y passe
un milliardaire s’envoie en l’air
Toute l’atmosphère pour voir l’espace.

Mots clés: , , , , , , , , ,

Ajouter un commentaire

Voyages en Amérique ✈, Tous droits réservés, Les productions @Botch © 2006-2007
65 demandes traitées en 0.238 secondes.