Je me suis réveillé ce matin avec des crampes de ventre me faisant référence à la turista.. Peut-être est-ce le restaurant italien d'hier soir? Non, finalement ce fût par chance une fausse alarme hehe…

J'ai aujourd'hui eu la chance de faire affaire à la bureaucratie vénezuelienne. En effet, ça a bien du me prendre une heure trente pour aller retirer 200 000 bolivares. Hey oui, ici je suis multi-millionnaire, car un dollars canadien vaut environ 1725 bolivares… Et comme le guichet refuse ma carte normale, la seule manière de retirer de l'argent est avec ma Visa… Par chance que je l'ai commandée cette hiver!

Cet après-midi, comme j'étais seul et que tout est pas mal relax aujourd'hui, j'ai été me promener dans la ville de Chichiriviche avec mon appareil photo pour prendre quelques clichés et pour mieux connaître l'endroit.. Crisse qu'il fait chaud ici!

Partout dans la ville, les chemins moins communs sont en terre
Partout dans la ville, les chemins moins communs sont en terre

Mais à certains endroits on favorise la construction de la route...
Mais à certains endroits on favorise la construction de la route…

Ce sont mes coups de soleil sur mes oreilles qui me font le plus souffrir.. Non mais tu parles d'un endroit pour attraper un coup de soleil…

Et ça, c'est sans parler des centaines de piqures que j'ai partout sur le corps, dont une trentaine seulement sur le pied gauche! Des fois, je me demande si se sont vraiment des moustiques ou si des puces m'ont accompagnées à partir de Cayo Sombrero. En tout cas, c'est vraiment souffrant!

Sinon, c'est pas mal relax ici. Hier j'ai eu la chance d'écouter La planète des singes en espagnol… non mais quelle chance!

Je me demande ce qui se passe avec les autres sur l'île. Ils sont toujours sur Cayo Sombrero et devraient théoriquement revenir demain vers midi. Je dis théoriquement, car on ne sait jamais.

Ici, à défaut d'avoir le Motel Capri, y'a l'hotel Capri!
Ici, à défaut d'avoir le Motel Capri, y'a l'hotel Capri!

J'ai réussi la première partie de ma mission, c'est-à-dire retirer de l'argent. Pour ce qui est des chèques de voyage à François, je crois vraiment que c'est peine perdue ici.

On est supposé repartir vers Valencia demain, bien que j'aurais bien aimé aller à Coro.. sauf que tout faire seul ne me plaît guère.. Et comme personne n'a d'argent pour le moment… Je verrai, car je ne mets par encore de X sur Coro et son désert.

Voilà une île totalement vierge.. même pas un arbre!
Voilà une île totalement vierge.. même pas un arbre!

À partir de Chichiriviche, on peut voir la côte du Falcón
À partir de Chichiriviche, on peut voir la côte du Falcón

Partout sur les abords de Chichiriviche flottent des barques prêtent à embarquer les touristes les plus téméraires
Partout sur les abords de Chichiriviche flottent des barques
prêtent à embarquer les touristes les plus téméraires

Nike, Adidas,Tommy.. Au Venezuela l'influence des États-Unis y est sans contredit
Nike, Adidas,Tommy.. Au Vénézuela l'influence des états-unis y est sans contredit

Vue sur les toits de Chichiriviche à partir de mon balcon
Vue sur les toits de Chichiriviche à partir de mon balcon

Et ma toute petite chambre bordelique mais sympa
Et ma toute petite chambre bordelique mais sympa

En passant, j'ai ajouté quelques liens intéressants dans les articles d'actualité sur le Venezuela dans la colonne grise-verdatre à gauche.

Pour finir ma soirée, je crois que je vais aller déguster une délicieuse crème glacée au resto d'en face.. Alors sur ce, je vous dis à bientôt, je ne sais trop quand. D'ici quelques jours, au plus tard! Tout ça dépends des autres! Bonne fin de soirée, moi je m'en retourne me gratter le pied gauche!

Mots clés: , , , , , , , , , , , , , ,

3 commentaires à “Sérieux, ça me pique! Chichiriviche partie 2!”

1 août 2005 | 21:58 | #1 Dave

En passant, suite au commentaires des sujets précédents, les pads vénézueliens sont une denrée rare! Ça doit valoir cher, car j’en ai pas encore vu un!

1 août 2005 | 23:47 | #2 Catherine

Yo !
Heureuse de voir que tout se passe bien pour vous, ça semble vraiment très bien.
Rapidement, pour te signaler que Joëlle et moi arriverons l’aéroport 14h07, après une courte escale Miami.
Salues tous les autres de notre part, bonne continuation.

8 août 2005 | 1:37 | #3 Tinoum

J’espère que ce chandail qui sèche n’a pas la même odeur que celui au mexique.. :P XxxX

Ajouter un commentaire

Voyages en Amérique ✈, Tous droits réservés, Les productions @Botch © 2006-2007
60 demandes traitées en 0.486 secondes.